Le DNB ou Brevet des collèges est le Diplôme National du Brevet.

Objectifs et socle commun

Délivré par un jury, le brevet est un diplôme qui atteste les connaissances et compétences acquises en fin de collège.

L’attribution du brevet ne conditionne pas l’accès à une classe supérieure en fin de troisième.

CALCUL DES POINTS :

A-L’évaluation du socle commun ou contrôle continu représente 400 points.

La maîtrise de chacune des huit composantes du socle commun est appréciée lors du conseil de classe du 3e trimestre de la classe de 3e :

- Maîtrise insuffisante (10 points)

- Maîtrise fragile (25 points)

- Maîtrise satisfaisante (40 points)

- Très bonne maîtrise (50 points)

B-Les épreuves de l’examen représentent 400 points.

-L’épreuve orale (ou Oral du DNB, passée courant mai) est évaluée sur 100 points. Et les épreuves écrites passées fin juin :

- le français (100 points)

-les mathématiques (100 points)

-l’histoire-géographie (50 points)

- les sciences (physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie) (50 points)

Des points supplémentaires sont accordés aux candidats ayant suivi un enseignement facultatif (latin, grec, langues et cultures européennes, langue et culture régionale, découverte professionnelle…) selon le niveau qu’ils ont acquis à la fin du cycle 4 au regard des objectifs d’apprentissage de cet enseignement :

10 points si les objectifs d’apprentissage du cycle sont atteints

20 points si les objectifs d’apprentissage du cycle sont dépassés

L’élève est reçu s’il cumule 400 points sur les 800.

Selon le total des points obtenu, les élèves peuvent se voir attribuer des mentions :

- Assez Bien s’il cumule plus de 480 points

- Bien s’il cumule plus de 560 points

- Très Bien s’il cumule plus de 640 points

CONTENUS ÉVALUÉS :

A-Le contrôle continu :

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture présente ce que tout élève doit savoir et maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire. Il rassemble l’ensemble des connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour réussir sa scolarité, sa vie d’individu et de futur citoyen.

B-Les épreuves finales :

1-L’épreuve orale (courant mai) porte sur un projet mené en histoire des arts ou dans le cadre d’un EPI ou de l’un des parcours éducatifs : elle permet notamment d’évaluer la qualité de l’expression orale. Elle peut se dérouler selon deux modalités : - un oral individuel de 15 minutes (5 minutes d’exposé et 10 minutes d’entretien). - un oral en binôme de 25 minutes (10 minutes d’exposé et 15 minutes d’entretien).

2-Les épreuves écrites finales (fin juin) évaluent les matières suivantes :

-le français (3h) : à partir d’un extrait de texte littéraire et éventuellement d’une image, évaluation des compétences linguistiques (grammaire - dont réécriture-, lexique…) et des compétences de compréhension et d’interprétation + dictée + rédaction,

-les mathématiques (2h) : exercices, dont certains assortis de tableaux ou de schémas, et dont un exercice d’informatique,

-l’histoire et géographie (2h) : analyse et compréhension de documents + utilisation des repères historiques et géographiques + mobilisation des compétences de l’enseignement moral et civique,

-les sciences (1h) (2 disciplines sur les 3) : physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie.

Ressource : https://www.education.gouv.fr/le-di...