jeudi 14 octobre : A chaque heure de cours, les élèves font des observations avec leurs professeurs. Ils observent ainsi et comparent les 2 blobs : les deux sont hydratés. Mais celui de gauche n’est pas nourri tandis que pour celui de droite, on a déposé 4 flocons d’avoine. Les élèves étudient donc le paramètre de la nourriture dans le développement du blob, tout en maintenant une hydratation régulière. Ainsi sans nourriture, celui de gauche ne s’est réveillé que deux jours après le début des 2 expériences. Celui de droite s’est rapidement développé vers les flocons, jusqu’à les atteindre. Puis, il est allé au-delà et a atteint les limites de la boîte. Aujourd’hui, on peut observer qu’il a développé des pseudopodes sur les rebords de la boîte.


Le collège Simone Veil a été sélectionné pour participer au projet « ÉlèveTonBlob ! » en collaboration avec l’astronaute Thomas Pesquet et la chercheuse au CNRS Audrey Dussutour.

L’objectif premier est de renouer une passion pour les sciences et d’expliquer ce qu’est la recherche en mesurant l’effet de l’impesanteur sur le comportement du blob. Pendant la semaine du 11 au 15 octobre, les élèves pourront reproduire en classe les mêmes expériences que Thomas Pesquet puis observer et comparer cette cellule géante unique qui a rejoint l’ISS le 10 août dernier.

Jaune et gluant, le blob n’est ni un animal, ni un végétal, ni un champignon, ni une bactérie. Il n’a pas de bouche mais peut se nourrir. Il n’a pas de cerveau mais peut faire preuve d’intelligence. Si on l’endort, même des années, il se réveille avec une nouvelle jeunesse !

Le blob n’a pas fini de nous surprendre !

(Photos autorisées par le Docteur Audrey Dussutour.)

lundi, 14h23 - lundi, 14:23 Lundi, 16h44 Mardi, 8h06 Mardi, 10h26 Mardi, 15h35 Mercredi, 8h18 jeudi, 8h59 jeudi, 9h58